Quelle quantité d'eau faut-il boire par jour ? Pas deux litres ?

Dernière mise à jour le 14 mars 2023 par Ecologica Life

Bye bye les 2 litres ou les huit verres d'eau quotidiens. Les scientifiques affirment aujourd'hui que cette recommandation unique est superflue. Une nouvelle étude menée auprès de milliers de personnes révèle que tout le monde n'a pas le même besoin de boire la même quantité d'eau. Le rapport publié dans Science met enfin un terme à la croyance répétitive des huit verres quotidiens.

L'étude a mesuré la quantité d'eau que les gens consomment réellement au quotidien - le renouvellement de l'eau dans et hors du corps - et les principaux facteurs qui la déterminent.

Chaque personne doit boire l'eau dont elle a besoin

Les résultats n'indiquent pas de nouvelles tendances. Ils montrent plutôt qu'il existe un ensemble de conditions physiques, atmosphériques et génétiques qui nous incitent à boire plus ou moins.

L'étude a mesuré la consommation d'eau de plus de 5 600 personnes de 26 pays, âgées de 8 à 96 ans, et a révélé des moyennes quotidiennes allant de 1 à 6 litres par jour. "Il existe également des cas extrêmes où la consommation atteint 10 litres par jour". ajoute Schoeller, co-auteur de l'étude.

La nouvelle recherche a mesuré objectivement le temps nécessaire à l'eau pour circuler dans le corps des participants à l'étude en suivant la rotation de "l'eau étiquetée".

Les sujets de l'étude ont bu une quantité mesurée d'eau contenant des isotopes traçables d'hydrogène et d'oxygène. Les isotopes sont des atomes d'un même élément dont le poids atomique est légèrement différent, ce qui permet de les distinguer des autres atomes du même élément dans un échantillon.

Les caractéristiques environnementales des participants, telles que la température intérieure, l'humidité et l'altitude, ont été comparées aux mesures du renouvellement de l'eau, de la dépense énergétique, de la masse corporelle, du sexe, de l'âge et du statut sportif.

Les chercheurs ont constaté que le volume de renouvellement de l'eau atteignait son maximum chez les hommes au cours de la vingtaine. Les femmes, quant à elles, maintiennent un plateau de la vingtaine à 55 ans. Les nouveau-nés sont toutefois ceux qui renouvellent le plus d'eau chaque jour, remplaçant environ 28% de leur eau corporelle.

L'exercice est l'un des facteurs clés

Le niveau d'activité physique et le statut sportif expliquent la plupart des différences de renouvellement de l'eau, suivis par le sexe, l'indice de développement humain et l'âge.

À conditions égales, les hommes et les femmes diffèrent d'environ un demi-litre de renouvellement de l'eau. Les résultats de l'étude prévoient qu'un homme de 20 ans, non sportif (mais ayant une activité physique moyenne), pesant 70 kilos et vivant au niveau de la mer dans un pays développé où la température moyenne de l'air est de 10 degrés C et l'humidité relative de 50%, ingère et perd environ 3,2 litres d'eau par jour. Une femme du même âge et du même niveau d'activité, pesant 60 kilos et vivant au même endroit, utiliserait 2,7 litres.

Les chercheurs ont constaté que si la consommation d'énergie d'une personne est doublée, sa consommation d'eau quotidienne augmente d'environ un litre. Cinquante kilos de poids corporel en plus ajoutent 0,7 litre par jour. Une augmentation de 50% de l'humidité augmente la consommation d'eau de 0,3 litre. Les sportifs consomment environ un litre de plus que les non sportifs.

Une double consommation d'énergie signifie un litre d'eau supplémentaire par jour

Les chercheurs ont constaté que les "chasseurs-cueilleurs, les agriculteurs mixtes et les agriculteurs de subsistance" avaient un taux de renouvellement de l'eau plus élevé que les personnes vivant dans des économies industrialisées. En bref, plus l'indice de développement humain de votre pays est faible, plus vous consommez d'eau par jour.

Les agriculteurs et les éleveurs des pays en développement sont ceux qui utilisent le plus d'eau par jour.

"Cela représente la combinaison de plusieurs facteurs", explique M. Schoeller. "Les habitants des pays à faible IDH sont plus susceptibles de vivre dans des zones où les températures moyennes sont plus élevées, d'effectuer des travaux physiques et d'être moins souvent à l'intérieur d'un bâtiment climatisé pendant la journée. Ces facteurs, auxquels s'ajoute le fait qu'ils ont moins de chances d'avoir accès à une gorgée d'eau propre chaque fois qu'ils en ont besoin, font que le renouvellement de l'eau est plus élevé".

Il est essentiel de comprendre les exigences en matière d'eau potable

"Il est de plus en plus important de déterminer la quantité d'eau consommée par les humains en raison de la croissance démographique et du changement climatique croissant", explique Yamada, l'un des 90 chercheurs ayant participé à l'étude. "Le renouvellement de l'eau étant lié à d'autres indicateurs importants de la santé, comme l'activité physique et le pourcentage de graisse corporelle, il pourrait servir de biomarqueur pour la santé métabolique."

Comment mes habitudes de consommation d'eau affectent l'environnement

Comme il ressort clairement de cet article, les besoins quotidiens en eau varient d'une personne à l'autre, en fonction de qui vous êtes, de l'endroit où vous vous trouvez et de ce que vous faites. Il est donc important que vous buviez la quantité d'eau dont vous estimez avoir besoin, ni trop, ni trop peu. Écoutez votre corps, il vous le dira.

En ce qui concerne l'environnement, boire l'eau du robinet est beaucoup plus écologique que l'eau en bouteille. L'eau en bouteille est apparemment 3500 fois plus nocive pour l'environnement que l'eau du robinet. selon les scientifiques. Il est donc préférable de boire de l'eau du robinet dans la mesure du possible.

Que pensez-vous de cet article ? Laissez-nous une suggestion

Vous pouvez aussi aimer